« Ethic vie » a récemment été imaginé par Chatel Gestion et assuré par Suravenir pour permettre à leurs clients « d’investir tout en respectant leurs valeurs et leurs convictions ».

Cinq profils éthiques

Les placements éthiques ont été créés pour les investisseurs qui accordent de l’importance à ce que leur argent soit utilisé à des fins respectueuses de l’homme et de l’environnement.

Le contrat baptisé “Ethic vie” prévoit cinq profils d’investissement « éthique » possibles : respect de la planète, un monde sans arme, un monde plus sain (en évitant l’industrie du tabac, de l’alcool et de la pornographie), pour les droits de l’homme et droits de l’enfant et un profil plus général appelé global éthique. À chaque profil éthique correspond un choix d’investissement de l’assureur dans des OPCVM qui répondent à la thématique du profil.

Un label ISR (Investissement Socialement Responsable) pour l’assurance vie éthique

Un observatoire français de cette méthode de gestion éthique, Novethic, a mis en place le label ISR (investissement socialement responsable).

Novethic décerne son label ISR en prenant en compte, au-delà des critères financiers traditionnels, des critères sociaux, environnementaux et de gouvernance. Il certifie que ces fonds sont réellement investis dans des entreprises dont les activités respectent l’environnement, évitant ainsi le risque de décalage entre un éventuel marketing environnemental et les entreprises réellement investies.

Le label a été décerné à un peu plus d’une centaine de fonds, alors qu’en France, plus de 300 fonds s’affichent sous une étiquette socialement responsable.

Novethic attribue également d’autres labels, comme le label fonds verts dédié au respect des problématiques environnementales.

Voilà matière à affiner les stratégies marketings des assureurs vie.