Un service lancé aux Etats-Unis et en Angleterre

Après avoir lancé aux Etats-Unis – 2 ans après la version britannique – son site de comparaison en ligne “Google Compare” de services financiers (assurance auto, assurance voyage, coûts de cartes de crédit,….), Google a annoncé que celui-ci devrait cesser son activité prochainement dans les 2 pays.

La raison ? Les résultats obtenus ne correspondaient pas à ceux escomptés. L’entreprise de Mountain View qui se rémunérait grâce aux commissions de référencement des entreprises du comparateur et dans certains cas – via des licences spécifiques – grâce à la vente directe de produits aux clients n’a pas totalement trouvé son marché.

En outre, certains principaux acteurs de l’assurance et du crédit nord américains – qui sont traditionnellement de gros clients publicitaires – n’ont pas souhaité participer ce qui a rétréci le panel d’offres comparées et pu instiller une relative défiance auprès des consommateurs.

 

Quels impacts sur le secteur?

Quoiqu’il en soit, l’entreprise préfère désormais se concentrer sur d’autres projets tels que AdWords et ne pas insister sur cette fonctionnalité.

Cette annonce s’avère importante dans un secteur où la concurrence faiterage, attisée en partie par les comparateurs en ligne qui ne voient pas tous ce retrait d’un mauvais œil comme en attestent les commentaires d’anciens concurrents.

Bien qu’attractive, confirmation est faite que comparer des offres de produits d’assurance n’est pas aussi simple qu’évaluer des voyages ou des hôtels.